Ontario

ONTARIO

Avec une superficie de 910 000 kilomètres carrés (354 000 milles carrés), l'Ontario est la deuxième plus grande province du Canada (le Québec est la plus grande province avec 1,5 million de kilomètres carrés). Cela équivaut à une zone plus grande que la France et l'Espagne réunies.

L'Ontario est la province la plus peuplée du Canada avec près de 13 millions d'habitants (2011) et représente environ 40 % de la population nationale. Plus de 85 % de la population provinciale vit dans des centres urbains, principalement dans les villes situées sur les rives des Grands Lacs. La plus grande concentration de personnes et de villes se trouve dans la " région élargie du Golden Horseshoe " le long de la rive ouest du lac Ontario, y compris la région du Grand Toronto, Hamilton, St. Catharines et Niagara Falls. Avec plus de 9 millions de personnes, cette région est l'une des plus dynamiques en Amérique du Nord.

L'Ontario compte également deux fuseaux horaires : la ligne de démarcation entre le fuseau horaire du Centre et le fuseau horaire de l'Est se trouve juste à l'ouest de Thunder Bay, et s'étend au nord de la frontière américaine jusqu'à la baie d'Hudson.

pix-ontario-map

STRUCTURE ÉCONOMIQUE

L'Ontario est le moteur économique du Canada et génère environ 37 % du PIB national. C'est aussi la huitième plus grande économie en Amérique du Nord, et elle est plus grande que de nombreuses économies à l'échelle internationale, notamment celles de la Belgique, de la Suède, du Chili, de la Norvège, d'Israël et de la Finlande.

Le paysage géographique diversifié de l'Ontario a donné lieu à des concentrations régionales de secteurs industriels concurrentiels. Dans le Nord-Ouest et le Nord-Est de l'Ontario, les industries primaires comme l'exploitation minière, le papier, les produits du bois et l'extraction du pétrole et du gaz sont fortes. Alors que dans le sud-ouest, le centre et l'est de l'Ontario, il y a un plus grand mélange qui est largement ancré autour de l'industrie manufacturière. Les secteurs clés dans cette partie de la province sont l'aérospatiale, l'automobile, les services financiers, la transformation des aliments et des boissons, les technologies de l'information et des communications et les sciences de la vie.

L'Ontario est également reconnu comme un chef de file mondial dans les industries novatrices de haute technologie. Par exemple, l'Ontario possède la deuxième grappe de TI en importance en Amérique du Nord, qui comprend environ 19 000 entreprises innovatrices. La province possède également l'une des plus importantes grappes des sciences de la vie en Amérique du Nord, avec plus de 1 600 entreprises en activité. Près de la moitié du personnel à temps plein en recherche et développement (R-D) au Canada se trouve en Ontario, où plus de 14 milliards de dollars sont dépensés annuellement en R-D (44 % du total national).

De plus, l'Ontario (en particulier la région de Toronto) s'est forgé une réputation internationale en matière de production télévisuelle et cinématographique, et le Festival international du film de Toronto (TIFF), qui a lieu chaque année, est l'un des festivals du film les plus importants et les plus fréquentés au monde.

L'Ontario a l'une des populations actives les plus instruites au monde, avec 66 % des adultes ayant terminé leurs études postsecondaires (OCDE 2015). Elle devance l'Irlande (55%), le Japon (47%), les Etats-Unis (44%), le Royaume-Uni (42%) et l'Allemagne (36%). Cette situation, conjuguée à une solide infrastructure éducative, notamment en ce qui concerne les compétences en lecture, en mathématiques et en sciences, a donné à l'Ontario une main-d'œuvre fiable et hautement qualifiée, un environnement qui favorise l'innovation et une qualité de vie élevée.

POLITIQUE ET SOCIÉTÉ

Comme les autres provinces et territoires du Canada, l'Ontario a son propre Parlement ou assemblée législative qui est responsable du développement économique, des services sociaux, des soins de santé, de l'éducation, de la culture et des transports. Le gouvernement actuel, dirigé par le premier ministre, l'honorable Kathleen Wynne, est issu du Parti libéral de l'Ontario. Le Parti progressiste-conservateur forme l'Opposition officielle, et le Nouveau Parti démocratique forme le Troisième Parti. Le Parti libéral de l'Ontario a été élu à son poste en 2014, remportant 58 des 107 sièges de l'Assemblée législative (54 %).

Le lieutenant-gouverneur est le représentant vice-royal dans les provinces du Canada, représentant la reine Elizabeth II, chef d'État du Canada. Le lieutenant-gouverneur de l'Ontario est l'honorable Elizabeth Dowdeswell, qui a été nommée à ce poste par le gouverneur général en 2014.

L'anglais est la langue officielle de l'Ontario, bien qu'il y ait plusieurs communautés francophones dans la province. Les droits linguistiques en français ont été étendus aux systèmes juridiques et éducatifs de la province. De plus, les services gouvernementaux sont offerts en français et en anglais dans toute la province.

La croissance de la population de l'Ontario dépend de l'immigration depuis que la Révolution américaine a envoyé les loyalistes au Canada. Même aujourd'hui, près de la moitié des 250 000 personnes qui immigrent au Canada chaque année choisissent de vivre en Ontario. Cette concentration de nouveaux immigrants au Canada en Ontario a fait en sorte que Toronto, en particulier, a été qualifiée de ville la plus multiculturelle au monde par de nombreux médias et autres intervenants du monde entier. Plus de 150 langues et dialectes individuels sont parlés à Toronto seulement selon Statistique Canada (l'agence nationale de la statistique). Bien que l'anglais soit la langue prédominante parlée par la plupart, d'autres langues sont le cantonais, le mandarin, l'italien, le panjabi, l'espagnol, le tagalog, l'ourdou, le tamoul, le portugais, le persan, l'arabe, le russe, le polonais, le gujarati, le coréen, le vietnamien et le grec.

Ce solide appui au multiculturalisme, conjugué aux protections et aux libertés accordées aux individus, a fait en sorte que les villes de l'Ontario, en particulier, ont reçu de nombreuses accolades pour leur habitabilité. En 2015, le magazine The Economist a classé Toronto comme la meilleure ville où vivre au monde, tandis que le magazine Metropolis, une publication spécialisée dans les industries du design et de l'architecture, a désigné Toronto comme la ville la plus agréable à vivre au monde. De plus, dans l'enquête de Mercer sur la qualité de vie en 2015, Ottawa et Toronto se sont classées respectivement 15e et 16e au monde, et 2e et 3e en Amérique du Nord.

Les cultures du monde entier prospèrent et sont reconnues en Ontario grâce à des festivals tels que le Carnaval des Caraïbes, l'Oktoberfest et le Festival autochtone canadien, qui sont célébrés chaque année. Quels que soient votre nationalité, votre culture, votre religion ou vos antécédents, tous se sentiront les bienvenus en Ontario.